Contrat de professionnalisation

Contrat de professionnalisation, les nouvelles raisons de choisir !

Un contrat pour tous !
Jeunes de moins de 26 ans, ou demandeurs d’emploi de 26 ans et plus, sans condition particulière d’inscription au chĂ´mage.
Ce contrat leur permet d’acquĂ©rir un diplĂ´me ou une qualification reconnue.

Un contrat en CDD ou en CDI
Pour une durĂ©e comprise entre 6 mois et 12 mois pouvant aller jusqu’Ă  24 mois

Une rémunération qui va de 55% à 100% du SMIC
Elle est calculĂ©e en fonction de l’âge et du niveau de formation du bĂ©nĂ©ficiaire (sauf dispositions conventionnelles ou contractuelles plus favorables)

Au moins titulaire d’un Bac Pro, d’un titre ou diplôme professionnel de même niveau
Autre
26 ans et plus SMIC ou 85% du minimum conventionnel
21-25 ans 80% du SMIC 70% du SMIC
moins de 21 ans 65% du SMIC 55% du SMIC

Renseignez-vous auprès de votre OPCA

Des avantages multiples :
Exonération dégressive dite « Réduction Fillon » et d’autres possibilités d’aide.

  • Une formation sur mesure
    Une durée minimale de 150 heures, et pour avantage, une prise en charge par votre OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé). La durée peut être portée au delà de 25 % pour ceux qui visent des formations diplômantes suivant l’accord paritaire de branche et l’activité de l’entreprise.
  • CaractĂ©ristiques
    Contrat de travail transmis à la DDTEFP, renouvelable une fois (en cas d’échec aux épreuves d’évaluation, de maladie, etc.).

Avantages pour l’employeur

Depuis le 1er janvier 2008, exonération dégressive dite « réduction Fillon »

  • Une prise en charge par l’OPCA (l’Organisme Paritaire Collecteur AgrĂ©e) des actions de formation, d’évaluation et d’accompagnement ;
  • Un financement des frais liĂ©s au tutorat par l’OPCA, suivant l’accord paritaire de branche et l’activitĂ© de l’entreprise;
  • Une non prise en compte dans l’effectif de son entreprise.
  • Une Aide de 200 euros par mois la première annĂ©e et de 100 euros la seconde.
    Si le candidat a moins de 26 ans, est éligible au Soutien à l’Emploi des Jeunes en Entreprise (SEJE) et en contrat de professionnalisation en CDI.
  • Une Aide forfaitaire Ă  l’Employeur (AFE) de 200 euros par mois dans la limite de 2000 euros.
    Si le candidat est un demandeur d’emploi de plus de 26 ans allocataire de l’assurance chĂ´mage (personne inscrite Ă  l’ANPE et admise Ă  l’allocation d’Aide au Retour Ă  l’Emploi). L’AFE est cumulable avec les rĂ©ductions prĂ©vues par la loi Fillon et les exonĂ©rations prĂ©vues par le contrat de professionnalisation s’adressant aux plus de 45 ans.

Renseignez-vous auprès de votre OPCA ou auprès de votre interlocuteur EPVM.